Communiqué Ecole Arcane, Réunion de Pleine Lune disponible ici :PLVerseau09

LE VERSEAU

Genève, Lundi 9 février 2009

Heure Exacte de la Pleine Lune : 9 Février 2009 à 14h50 GMT

“ Je suis l’eau de Vie versée pour ceux qui ont soif ”

Chers amis, bonjour et bienvenue à la réunion de méditation de pleine lune, pleine lune du Verseau qui a eu lieu il y a un peu plus de 2 heures. Nous voici ce soir ensemble pour méditer avec les énergies du Verseau qui touchent la conscience de l’humanité Une.

Chaque mois la pleine lune imprime des énergies spécifiques pour les verser vers le monde intérieur de l’humanité. Subjectivement il existe alors un alignement intérieur entre Shamballa, la Hiérarchie spirituelle et l’humanité qui, avec l’aide du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde, canalise les énergies spirituelles pour la réalisation du Plan. Ces périodes de pleine lune sont utilisées pour invoquer les forces supérieures disponibles et pour les transmettre afin de vitaliser le réseau de ceux qui aiment et servent. La forme de méditation utilisée a pour but d’ancrer consciemment l’influx des énergies, illuminant la pensée et le cœur de l’humanité stimulant tous ceux qui travaillent pour la bonne volonté, la justice et les justes relations humaines.
De plus en plus des groupes travaillent suivant le rythme de la pleine lune, ils se renforcent et s’animent encore plus que par le passé. La pleine lune a toujours été un temps lié au travail spirituel, à la méditation car le travail spirituel, pendant cette période de cinq jours, est plus aisé alors que les limites mentales s’émoussent, reculent, élargissant les dispositions de la pensée.

Devenir conscient  des groupes de méditation en Occident comme en Orient peut nous aider à visualiser ce grand groupe subjectif qui médite dans le monde entier. En englobant toutes les cultures dans notre pensée, nous nous rendons compte qu’en ce moment, a lieu une méditation mondiale, avec des personnes de toutes les cultures qui s’engagent à rayonner la lumière, la compassion et l’amour vers tous les êtres, ils oeuvrent pour infuser la conscience entière de l’humanité d’amour et de lumière.

L’énergie humaine qui est pulsée, depuis le disciple-initié le plus avancé jusqu’à ceux qui font leurs premiers pas dans la maîtrise de la pensée, incluant toute la diversité des groupes et des cultures qui participent au rythme de la pleine lune, sera plus à même de laisser résonner la puissance d’une invocation unie émanant de l’humanité Une.

En silence, laissons notre pensée aller vers ce grand groupe qui médite maintenant sur le versant intérieur de la vie. Visualisons la lumière de ce réseau pulser et soutenir les mains du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Ensuite nous dirons ensemble le mantram du NGSM :

Que la puissance de la Vie Une afflue par le groupe
De tous les vrais serviteurs du monde.

Que l’amour de l’âme unique caractérise la vie de
Tous ceux qui cherchent à aider les Grands Etres.

Puissions-nous remplir notre rôle dans l’oeuvre unique,
Par l’oubli de nous, l’innocuité et la parole juste.

La dynamique du Verseau qualifie aujourd’hui notre méditation par sa note-clé “ Je suis l’eau de Vie versée pour ceux qui ont soif ”.

images

Le terme « solidaire », dont la profondeur du sens doit être redécouvert, exprime bien la recherche intérieure en Verseau. L’action des jeunes et des moins jeunes, au cours des manifestations qui accompagnent le processus de mondialisation, montre que la conscience des peuples se situe au niveau du partage de responsabilité. Cet engagement altermondialiste permet aux décideurs d’envisager des situations plus globales dans ce qu’il y a à faire, et, ce contre-pouvoir constructif est un véritable engagement dans la citoyenneté mondiale que nous partageons tous.

L’humain éclairé reconnaît l’existence de l’âme, ayant découvert une divinité vivante transcendante et immanente. C’est au cœur de l’âme que se tisse la relation avec le divin. La solidarité envers autrui apprend que seul le mental illuminé peut trouver des solutions aux difficultés. L’humanité porte un fardeau dont elle ne peut se délester qu’avec l’aide du mental illuminé. Il ne s’agit pas d’assumer le poids de l’humanité entière mais simplement de s’engager, de porter ses responsabilités tout en laissant à autrui d’assurer ses propres responsabilités. Il est également possible d’apporter soutien et solutions à l’humanité grâce à la méditation où la vision s’éclaire et oriente vers l’établissement d’un réservoir des pensées d’amour, une capacité de soutenir autrui dans la lumière qui n’est pas forcément relié au fait d’aimer quelqu’un. Cela demande une maturité de penser, ou simplement une autre habitude de penser qui n’est pas dans le courant habituel.

Si nous reprenons l’exemple du contre pouvoir altermondialiste, c’est être en mesure de débattre et construire des idées plus proches des besoins d’humanité, fondamental comme force de propositions, d’engagement citoyen ; tout en participant de cette manière, garder des pensées d’amour envers les dirigeants et les participants aux grandes Conférences Internationales, c’est préserver un espace de clarté pour que ces décideurs, à un moment de prendre des décisions, puissent être à même de réfléchir et de prendre les décisions les meilleures grâce à cet espace de clarté libéré des tensions antagonistes. Il s’agit d’une manière essentielle de penser même si le gouvernant élu est du camp contraire à notre vote. Ce n’est pas annuler la réalité ou la déguiser ou la fuir mais simplement libérer le réservoir de pensée que nous partageons tous pour que la lumière vraie soutienne les décisions à prendre. Seul ainsi le progrès peut vraiment nourrir une réalité pour tous.

C’est ainsi que travaillent les vrais serviteurs de l’humanité, qui ont appris à connaître, et qui savent. Il s’agit de percer et de vaincre l’attraction de la matière sans âme, le mirage du pour et de l’anti et de l’illusion du mental qui brouille le réservoir commun de la pensée et de la réflexion. Le fardeau du monde peut alors commencer à s’alléger car chacun porte sa part et s’engage à sa mesure en portant ses responsabilités conduisant l’humanité à entrer en contact avec l’Esprit de Paix. L’humanité est préparée pour réaliser le Plan, et ce n’est que par un effort collectif soutenu que le rêve collectif peut devenir réalité. Là, siège la difficulté pourtant, l’opportunité s’offre à nous.

Grâce à l’amour universel qui est une qualité du Verseau, toute personne peut devenir serviteur de l’humanité. L’activité égoïste se transforme en une intention vive de servir autrui, l’humanité, donc la Hiérarchie spirituelle. L’amour pour l’humain et les autres règnes prédomine, et l’idée d’Unité devient imperceptiblement une évidence ; la vie consciente du soi se transforme en conscience de l’humanité.

L’individu développé en Verseau apporte tout ce que contient la cruche : amour, conscience et vision. Il conserve tout dans le seul but de servir. En outre, ce qu’il en distribue a comme seul but de répondre au besoin exprimé. Qui demande, reçoit. Cet Aquarien évolué a les capacités de guider puisque ses principaux rayons suivent la ligne 2-4-7. La planète déterminante Uranus stimule pleinement son évolution. Son expérience s’étend du point le plus bas jusqu’au sommet le plus haut avec la vision de la Lumière; depuis la profondeur de la dépression et du refus jusqu’à l’accomplissement extatique de l’ensemble. Il connaît et les hauts et les bas mais cela ne l’affecte plus.

Sous l’influence de ce signe nous devenons mieux conscients du sens de ce réseau interdépendant et solidaire dans lequel nous vivons, nous nous mouvons et avons notre être. Ceci a lieu dans la conscience individuelle, dans l’évolution des sciences et des champs de recherche en socio-politique, dans l’éducation et la santé plus que jamais interdisciplinaires et systémiques. Ceci change fondamentalement le degré de profondeur et l’ampleur de la compréhension de la pensée humaine.

images

Le Verseau renvoie à la circulation sanguine, ce système qui transporte la vie dans le corps entier et donc dans le cerveau, la conscience éveillée sur le sentier spirituel, versant ce flux de vie spirituelle et de l’âme dans le grand réservoir de pensée de l’humanité toute entière pour servir le bien de l’ensemble.
Les sciences ésotériques de la sagesse universelle nous décrivent le sentier de l’évolution de la conscience comme marqué par une longue période où l’âme, vie après vie, descend dans la matière, éprouve des expériences, toujours changeantes, construisant le corps du soi personnel. L’impulsion aquarienne stimule le service ; d’abord lié aux besoins et désirs personnels, le service s’étend aux besoins et intérêts de la famille, un service loyal à l’employeur, communauté ou organisation. Au fond, la qualité du passé, loyauté à la patrie, a été une des premières expressions de la caractéristique du Verseau.

L’Occident semble être en train de dépasser le point culminant de cristallisation du refus de reconnaissance de l’existence de l’âme, quel que soit le nom qui lui soit donné. Le mental des hommes de bonne volonté reconnaît ce point comme une opportunité de notre temps. La sagesse ésotérique invite à la prise de conscience que cette reconnaissance est peut-être le plus grand pas en avant de l’extériorisation de l’activité de l’âme. Ici commence le sentier du disciple; la crise du sentier vers l’évolution et la libération : inversion de la grande roue pour toute l’humanité. Le sentier provoque une expansion de vision, une pensée vitalisée, une nouvelle orientation vers un engagement authentique dans le service envers l’humanité, la reconnaissance d’une conscience de groupe en tant qu’humanité et des relations vis à vis de l’ensemble de la planète et du système solaire.

Le sentier de l’évolution qui s’étend du Lion, avec sa ferme conscience du soi, jusqu’au Verseau, avec une conscience s’éloignant du centre, embrasse beaucoup de vies et d’expériences. Une sensibilité de groupe se développe. Des sujets d’intérêts plus globaux, comme l’environnement, les droits humains et la sagesse universelle, s’introduisent dans la pensée, et un lent processus de réorientation s’engage vers plus d’amplitude de la vision de l’âme.

N’est-ce pas la teneur de la crise actuelle ? Le défi que nous devons relever : Les anciennes formes de communautés et d’affinités sont balayées et la société cherche des relations plus vraies et plus profondes, plus en lien avec l’ensemble. Si l’individu reconnaît sa propre identité, détermine son but et apprend à connaître les conséquences de l’égoïsme, il se rend compte de la futilité du petit soi et découvre la beauté de la vie en groupe et du sens de responsabilité pour le bien de l’ensemble.

La note-clé avec laquelle nous allons méditer est : “ Je suis l’eau de vie versée pour ceux qui ont soif ”. Tel est notre but à tous, individuellement, en tant que serviteur du monde. Devenir conscient de l’énergie de l’âme qui est active dans la vie des individus, des nations et des groupes pour reconnaître les énergies qui influencent la pensée et les événements, tel est le pas décisif. Le serviteur-Verseau verse l’eau de vie. C’est le sentier du Soi Supérieur qui s’ouvre à tout un chacun en tant que participant de l’ensemble. Une Humanité en alignement constant avec l’âme, conscients en tant qu’âme dans la forme pour distribuer l’eau de vie à l’infini, tel est le dessein voué à l’Humanité par les Grands Etres.