Heure exacte de la Pleine Lune dimanche 4 octobre à 06 h 11 GMT

NOTE-CLE: “Je choisis la voie qui mène entre les deux grandes lignes de force.”

Chers amis, bienvenus au Festival de la Pleine Lune de la Balance, ce qui nous donne l'opportunité de prendre davantage conscience et de mieux comprendre les qualités qui caractérisent cette constellation. Ainsi, travaillerons-nous sur la note-clé suivante : “Je choisis la voie qui mène entre les deux grandes lignes de force.”
 
Demeurons quelques instants en silence en nous reliant subjectivement à tous les autres groupes et personnes qui, comme nous, célèbrent cette fête spirituelle, afin de nous aligner et d'être les récepteurs des énergies de cette constellation, et ainsi, participer à la construction du canal de lumière entre la Hiérarchie et l'Humanité.

Disons ensemble l'affirmation de la Volonté.

« Au centre de la Volonté de Dieu, je demeure
Rien ne détournera ma volonté de la Sienne
J’accomplis cette Volonté par Amour
Je me tourne vers le champ de service
Moi, le Triangle Divin, j’accomplis cette Volonté
Dans le carré et je sers mes semblables »

Le signe de la Balance est celui de la stabilisation, de l'appréciation attentive des valeurs et le signe de l'obtention d'un juste équilibre entre les paires d'opposés. Cest le signe où l'on atteint de façon opportune, le point d'équilibre entre l'homme spirituel et l'homme personnel ; c'est le sentier étroit du fil du rasoir afin de trouver le point médian ; ainsi, se développent les qualités du mental, la capacité d'analyse et de discernement, et le sens juste des valeurs de la vie, capacités qui conduisent à la vie de l'âme.

La Balance est le signe du sentier de la probation. Ainsi, à ce stade, l'être humain se trouve entre les deux grandes lignes de force, l'esprit et la matière, qui sont simplement les deux polarités de la même énergie ; afin de parcourir ce sentier médian, il empruntera le sentier de l'âme, ce qui lui permettra de trouver le point d'équilibre entre le spirituel et le personnel.

Le sentier de probation va toujours de pair avec la nécessité de nettoyer et de purifier et donc d'introduire la lumière, la clarté et la compréhension dans tous les aspects de la vie. Ainsi, l'être humain purifie, transmue et élève tous les aspects de sa vie ainsi que ses sentiments et ses émotions qui, unis à son mental cultivé et aligné, constituent les éléments créateurs dans la vie de la personnalité et dans le monde tangible ; ainsi, il transforme le désir personnel et égoïste en désir aligné avec la vie, ce qui concerne le bien commun.

Ainsi, il perçoit et devient conscient de ses propres mirages et illusions, qui sont en définitive, les déformations qu'il projette lui-même sur la réalité de la vie. Et il travaille à éliminer ces obstacles en les transformant au moyen d'un travail créatif, de purification et de transmutation du mental et du sentiment comme instruments de collaboration, de dévouement et de service dans la vie de l'âme et pour le bien de tous.

Le Tibétain nous dit : « Il peut être considéré comme le signe dans lequel la première vision réelle du Sentier est obtenue en même temps que celle du but vers lequel le disciple doit en définitive diriger ses pas. Ce Sentier est le Sentier étroit comme une lame de rasoir, qui passe entre les paires d'opposés et qui – pour être parcouru en toute sécurité – requiert le développement d'un sens des valeurs et le pouvoir d'utiliser correctement la faculté analytique et modératrice du mental.(Astr.Eso. p.227, ed. angl.)

Nous voyons ainsi que l'influence de la Balance commence à émerger dans la conscience publique puisque, le fait de réaliser des projets, des accords et des avancées avec autrui est de plus en plus présents dans nos relations et dans les fondements de la société, en basant cela sur des relations justes, la maîtrise de soi, la tolérance, la coopérations et l'acceptation des autres formes et des autres cultures pour d-trouver d'autres formules plus justes pour l'individu et pour son milieu ainsi que, comme nous le voyons, le développement de l'altruisme, bien que ce soit en tant que but subjectif.

Le processus que l'individu expérimente comme aspirant sur le chemin de Probation, est le même chemin que parcourt l'Humanité, tel Un organisme vivant ; tandis que nous pouvons penser que les individus qui émergent ou se distinguent dans le monde par leur travail afin d'apporter et d'introduire de nouvelles idées, de nouveaux concepts dans tous les domaines d'expression humaine – scientifique, littéraire, artistique, éducationnel, politique, économique, etc.- pour permettre de faire un pas de plus dans la conscience et pour le bien-être de l'humanité, sont sur le sentier du discipulat, lequel est régi par le Scorpion. 

La grande majorité des êtres humains passent actuellement par les épreuves de la balance, et donc par les épreuves du sentier de probation. Ainsi, la nécessité de réajustement devient manifeste dans la présente situation mondiale, une nécessité de trouver l'équilibre entre les deux paires d'opposés entre l'orient et l'occident, entre le masculin et le féminin, entre le nord et le sud ; d'un côté, l'expression du matérialisme, motivé par un désir effréné des biens matériels, et, à des fins égoïstes, une partie de l'humanité se trouve dans l'abondance démesurée et dans le gaspillage des énergies, comme, par exemple, l'usage des ressources énergétiques de la planète, parfois le déséquilibre économique dans une même société, et de façon si manifeste et prononcée en comparaison avec d'autres parties du monde où les gens vivent dans le besoin, la survie et le sous-développement, en étant exploités par les autres, atteignant des situations extrêmes où les personnes meurent quotidiennement de malnutrition et par manques de ressources.

Qu'en contrepartie, l'on ait et l'on ressente la nécessité de chercher des solutions globales, que celles-ci soit valables pour tous les habitants de la planète, cela montre qu'on commence à prendre conscience que cette planète Terre est un foyer pour tous et pour chacun des êtres qui l'habitent : qu'ils soient minéraux, végétaux, animaux ou humains, et donc n'appartenant ni aux uns ni aux autres, mais devant être partager. Savoir que nous sommes interreliés et interdépendants, que les efforts et le travail qui se réalisent dans un coin de la planète, influe directement sur les autres parties de celle-ci. Donc, nous prenons la responsabilité et nous prenons conscience de la nécessité impérieuse d'obtenir un équilibre planétaire à tous les niveaux, pour tendre vers un bien-être commun. Depuis ce point de bien-être, cela nous permettra de développer et d'atteindre de nouvelles perspectives, de nouvelles avancées à tous les niveaux et pour un progrès commun.

Cela montre qu'il y a un grand besoin de purification dans les buts et les méthodes, et donc pour trouver la manière juste d'utiliser les ressources de la planète, la manière juste de mener à bien des politiques nationales et de coopération internationale pour le bien du développement commun, par une politique économique basée sur l'abondance et le bien-être pour tous. Pour atteindre à tout cela, l'humanité doit se défaire des vieux schémas et habitudes liés au matérialisme, afin de trouver de nouveaux paramètres qui sont régis par la voie du milieu, et donc depuis et par l'âme, afin de trouver de nouvelles formules plus subtiles et plus justes pour tous.

D'autre part, on peut voir que, aussi bien l'individu que l'humanité, assument un nouvel état de conscience tout en transférant des états de consciences inférieurs vers un état de conscience supérieur  Il s'agit du transfert des énergies du plexus solaire vers le centre cardiaque : ce processus a lieu au stade du sentier de probation.

La preuve en est que l'humanité est bien plus préparée que jamais. On peut voir les avancées qu'elle a réalisées dans tous les domaines et matières, en relativement peu de temps. Cela veut dire qu'elle a développé son mental, sa capacité de relation, de compréhension et de contribution avec les autres individus, sa capacité croissante d'organiser et de se réunir avec d'autres individus pour trouver des solutions globales à partir d'une participation individuelle et pour le bien du groupe. Ainsi, nombreuses sont les organisations et associations qui travaillent pour une finalité commune et pour le bien des plus défavorisés dans le monde et jamais, elles n'avaient proliféré à un tel niveau. Ainsi, elles s'impliquent et travaillent afin d'apporter, de nombreuses fois, une aide à l'autre moitié de la planète et d'autres fois, une aide à un niveau planétaire, mais toujours en étant conscientes que le bien-être d'une partie doit toujours être assuré pour contribuer au bien-être du tout. De la même façon, les nations et les pays se réunissent aussi et s'associent afin de trouver des solutions communes aux problèmes auxquels ils sont confrontés en tant qu'humanité. Et cela signifie simplement que la planète est en train de nous montrer l'urgence qu'il y a à procéder à ces changements et qu'en réalité, la solution doit passer par un travail uni et de coopération pour chercher des solutions communes qui, en définitive, nous mèneront à une expansion de conscience en tant qu'individus, ce qui, en pratique, se transforme en un bien-être commun. Et au niveau spirituel, cela signifie que nous sommes en train d'atteindre un niveau de vibration plus haut et plus éclairé.

Cela est une illustration de plus, pour voir et pour nous rendre compte avec plus de clarté, que la Terre est dans un processus de changement et de transmutation : elle est en train de transformer son état de planète non sacrée, par de nombreux changements et efforts, pour changer son état vibratoire et devenir une planète sacrée. Elle passe donc par un processus de purification, de convulsion, de chaos et de confusion ; tout cela peut nous apporter plus de sens et peut -être plus de compréhension et de vision quant au processus par lequel nous sommes en train de passer, en tant que membres faisant partie de ce grand être appelé  « la Terre ». Ainsi donc, notre planète en est au stade où elle est en train de discerner entre les sentiers pour en « choisir » un : le chemin de l'âme est celui qui conduit entre les deux grandes lignes de force, la matière et l'esprit. Par cette voie, elle pourra trouver l'équilibre.

Ainsi donc,  nous trouverons les nouvelles formules par la collaboration et le soutien mutuel, en apportant, chacun en tant qu'être humain, en tant que pays, en tant que peuple ou nation, sa couleur, sa diversité, mais avec des solutions pour le bien de l'ensemble puisque c'est au travers de la fusion et de la synthèse que nous pourrons trouver l'équilibre, en demeurant conscients que notre planète est un être vivant et que l'humanité, doit collaborer, en conscience, à l'expression de cet équilibre, fondé sur la collaboration et sur le partage responsable de l'énergie dont nous disposons sur notre planète, à tous les niveaux.

Pour qu'il soit possible de prendre la direction d'une nouvelle réalisation, nous devons partir du  point d'équilibre, qui est représenté par la Balance ; ainsi dans le processus de la méditation, ce signe est considéré comme le stade de la contemplation, c'est-à-dire l'intervalle entre deux activités. Parmi les cinq étapes de la concentration, la méditation, la contemplation, l'illumination et l'inspiration, la Balance représente la contemplation. Ainsi on dit que dans ce signe, on n'entend ni la voix de la personnalité, ni celle de l'âme, «une douce oscillation se produit », c'est le choix entre les deux voies. La vie de l'âme et la forme sont en équilibre. Aucune ne prédomine sur l'autre. L'équilibre. C'est l'intervalle où l'âme s'organise pour lutter et la personnalité attend. Ceci est le sentier de la probation où la dualité est connue.

La Balance est l'un des bras de la croix cardinale appelée aussi la croix de l'initié. Elle est régie par les quatre mots-clé des quatre constellations : en Bélier, la Création ; en Cancer, la Manifestation ; en Balance, la Législation et en Capricorne, l'Initiation. Ainsi, la Législation est-elle régie par la Balance et prend tout son sens dans la phrase suivante : « Les lois et la législation qui gouvernent notre système solaire montrent la qualité et l'aspect de Dieu ; cela est l'expression de la Balance en activité et en action ». Ainsi donc, dans la manifestation, à tous les niveaux de conscience de l'humanité, elle régit et elle représente la justice et la loi. Ainsi la loi doit être le gardien d'une rectitude positive et pas simplement un instrument pour son application. La Balance gouverne les professions de loi et maintient l'équilibre entre le bien et le mal, entre le négatif et le positif et aussi entre l'orient et l'occident. Ainsi nous pouvons voir le signe de la Balance représenté par une balance avec deux plateaux. La justice est représentée par une femme aveuglée, peut-être aveuglée par la vision extérieure, alors que l'intuition est son guide pour trouver la justice. Ainsi donc, la Balance est associée au mirage et à l'illusion ainsi qu'à la capacité de trouver la vision juste en traversant ce qui déforme le réel que présente la vision extérieure, et trouver ainsi la voie de l'âme.
La Balance est aussi étroitement associée au troisième aspect divin, et c'est donc un signe régent et qui conditionne la Loi, le Sexe et l'Argent.

Dans les Travaux d'Hercule (p. 60, ed. angl), le travail de la Balance est exprimé comme suit : "Il faut  qu'il (Hercules) exécute encore un autre travail. Il a besoin d'équilibre, de jugement sain et de préparation pour un test majeur et pour le service futur envers la race des hommes. Pour cela, qu'il se prépare avec soin." L'Instructeur notant sur ses tablettes le but du prochain test vint à Hercule : "Va mon fils, et capture le sanglier sauvage ; sauve un pays ravagé, mais prends cependant le temps de manger."  Si nous prêtons attention, nous voyons que lorsqu'Hercule se prépare à aller chasser, il le fait en cherchant intelligemment la stratégie la plus appropriée, en prenant soin des moindres détails, à savoir qu'il met en branle ses aptitudes, sa capacité à réfléchir ainsi que son mental analytique pour trouver la meilleure méthode, la plus juste, pour capturer le sanglier. Ainsi, c'est la représentation et l'expression du mental réfléchi, intuitif et qui discerne, qui mène à une conscience plus élevée : c'est donc la représentation de l'âme en action. 

Ce travail en Balance révèle aussi un moyen qui nous est proposé comme arme parmi celles que possède l'individu dans sa lutte contre le mirage, contre l'illusion et la déformation du réel : c'est le rire et l'humour puisqu'ils mettent à mal la vanité et détruisent les anciennes structures archaïques qui nous empêchent de voir la  réalité. Ainsi, le fait que ce travail se termine par le rire provoqué par la manière avec laquelle Hercule descend la montagne avec le sanglier tenu par les pattes arrières, nous montre, à travers cette image, le moyen de défaire et de détruire, en les renversant, des situations qui semblent difficiles et graves, et à les transformer en situations bien moins pesantes et gérables. Ainsi, le rire détruit la vision fausse, le mirage et l'illusion pour atteindre à une vision plus vaste et inversée pour trouver l'équilibre et l'expression de l'âme.

Sur ces réflexions concernant l'expression de la Balance, nous pouvons passer à la méditation avec sa note-clé : “Je choisis la voie qui mène entre les deux grandes lignes de force.”

- - -